La présence pure

Christian Bobin

En hommage à Christian Bobin sur le page d’accueil de ce site, les premières phrases de son livre :

L’arbre est devant la fenêtre du salon. Je l’interroge chaque matin : "Quoi de neuf aujourd’hui ?" La réponse vient sans tarder, donnée par des centaines de feuilles : "Tout."

Christian Bobin raconte, la fin de vie de son père atteint de la maladie d’Alzheimer, les saisons qui passent, en douceur, en poésie.

Un extrait, il y en aurait tant que je souhaiterais partager :

Je suis né dans un monde qui commençait à ne plus vouloir entendre parler de la mort et qui est aujourd’hui parvenu à ses fins, sans comprendre du coup qu’il s’est condamné à ne plus entendre parler de la grâce .